Vous êtes ici : Accueil > Vie de l’association > Sortie S.B.P. & S.B.D. au Mas de Marquet le 01 juin 2024
Par : Admin
Publié : 17 juin

Sortie S.B.P. & S.B.D. au Mas de Marquet le 01 juin 2024

Sortie S.B.P. & S.B.D. au Mas de Marquet le 01 juin 2024
Sortie guidée par France et Fabienne

Les prairies du mas de Marquet sont situées au pied de la Dent de Rez, sur le plateau de Saint Remèze, en basse Ardèche.

Liste des plantes observées : bords de chemins, prairies humides et pelouses sèches

• Aegilops geniculata-Egilope ovale-Poaceae
• Ailanthus altissima-Ailanthe glanduleux-simaroubaceae
• Alysson alyssoides-Passerage à calices persistants-Brassicaceae
Calice persistant, fruit glabre
• Anacampsis laxiflora-Orchidée à fleurs lâches-Orchdaceae
Prés humides, marécages, siliceux
• Anacampsis pyramidalis-Orchis pyramidale
• Aphyllanthes monspeliensis-Aphyllanthe de Montpellier-Asparagaceae
Tige sans flles, 6 tépales, pl. rizhomateuse
• Anthriscus sylvestris-Cerfeuil des bois-Apiaceae
• Anthyllis vulneraria-Anthyllide vulnéraire
Beaucoup de sous-espèces, sans doute rubriflora
• Aristolochia clematitis-Aristoloche clématite-Aristolochiaceae
3 tépales-Pl. toxique hôte des chenilles de la diane et la Proserpine
• Aristolochia rotunda-Aristoloche à feuilles rondes
• Arthemis arvensis-Anthemis des champs-Asteraceae
• Arrhenatherum elatius-Fromental élevé-Poaceae
• Astragalus hamosus-Astragale à gousses en hameçon
Fruits arqués en faucille, fleurs blanches
• Ballota nigra-Ballote noire-Lamiaceae
Fleurs à 5 lobes bien développés contrairement aux lamiers aux lobes latéraux atrophiés
• Barbarea vulgaris-Barbarée commune-Brassicaceae
Lieux humides, feuilles basales divisées en lobes arrondis, lobe terminal plus grand que les autres
• Blackstonia perfoliata-Gentianaceae
Milieux temporairement humides en hiver, feuilles médianes soudées sur toute leur largeur
• Briza minor-Petite brize-Poaceae
• Bromopsis erectus-Brome dressé-Poaceae
• Bromus horderaceus-Brome fausse avoine-Poaceae
Toute la plante est couverte d’une abondante pilosité
• Campanula rapunculus-Campanule raiponce-Campanulaceae
• Carduus nutans-Chardon penché-Asteraceae
Tige brièvement nue sous le capitule, pédoncule penché
• Carex spicata-Laîche en épi-Cyperaceae
• Centaurea calcitrapa-Centaurée chausse-trappe-Asteraceae
Bractées terminées en longues aiguilles
• Centaurea collina-Centaurée des collines-Asteraceae
Bractées à bordure brune, ciliée, se terminant par une épine
• Centaurea jacea-Chaume de bleuet-Asteraceae
Bractées à bordures laciniées
• Cerastium pumilum-Céraiste nain-Caryophyllaceae
• Cirsium arvense-Cirse des champs-Asteraceae
• Clematis flammula-Clématite brûlante-Ranunculaceae
De reconnait surtout à son goût piquant
• Clematitis vitalba-Clématite des haies-Ranunculaceae
• Convolvulus arvensis-Liseron des champs-Convolvulaceae
Plante presque glabre ou à poils courts et épars, feuilles creusées, médianes et supérieures à oreillettes aigus
• Convolvulus cantabrica-Liseron des monts cantabres-Convolvulaceae
Tige à poils hérissés dans sa moitié basale, pédoncules (au moins les inf.) des cymes, plus longs que la feuille correspondante
• Cornus sanguinea-Cornouiller sanguin-Cornaceae
Nervures extensibles et feuilles acrodromes
• Coronilla scorpioides-Coronille scorpion
• Dactylis glomerata-Dactyle aggloméré-Poaceae
• Diplotaxis erucoides-Diplotaxis fausse roquette-Brassicaceae
• Echium vulgare-Vipérine commune-Boraginaceae
• Erigeron annuus-Vergerette annuelle-Asteraceae
Ligules blanches dépassant beaucoup les fleurs du centre jaunes, tubuleuses
• Euphorbia cyparyssias-Euphorbe petit-cyprès-Euphorbiaceae
• Euphorbia flavicoma-Euphorbe jaune
Deux formes : une glabre et une poilue
• Euphorbia nicaeensis-Euphorbe de Nice
Glandes à cornes courtes, obtuses, bractées arrondies en cœur se terminant en pointe
• Euphorbia serrata-Euphorbe à feuilles dentées en scie
Feuilles dentées en scie, glandes à peine en croissant
• Filago germanica-Cotonnière d’allemagne-Asteraceae
Infl. En capitules sessiles (jusqu’à 25), tige dichotome
Champs, milieux sablonneux

• Filipendula vulgaris-Spirée Filipendule-Rosacée
Prairies sèches, sol calcaire
Infl. En panicules asymétriques, flles imparipennées (15 à 25 paires de segments étroits)
Etamines plus courts que les pétales
Très différente de F. ulmaria des milieux humides, étamines plus longs que les pétales, flles grandes, imparipennées, segments larges
• Erodium cicutarium-Erodium bec-de-grue
• Galium album-Gaillet blanc-Rubiaceae
• Galium aparine-Gaillet gratteron-Rubiaceae
• Galium verum-Gaillet vrai-Rubiaceae
• Genista scorpius-Genêt scorpion-Fabaceae
• Geranium dissectum-Géranium à feuilles découpées
Pétales émarginés égalant le calice, sépales aristés, flles palmatiséquées, 5 à 7 segments découpés presque jusqu’au pétiole
• Geranium robertianum subsp. Purpureum
D’après la flore de Tison, Geranium robertianum a deux sous espèces : G.r.subsp purpureum (anthères rouges) et G.r.subsp robertianum (.anthères jaunes).
• Gladolius italicus-Glaieul des moissons-Iridaceae
Espèce messicole, plante glabre, les feuilles en forme de glaive sont à l’origine du nom
• Globularia bisnagarica-Globulaire allongée-Plantaginaceae
• Helianthemum apenninum-Hélianthème des apennins-Cistaceae
Les fleurs ne durent qu’un jour
• Helianthemum oelandicum sbsp. italicum-Hélianthème d’Italie
H. oelandicum, 2 sous espèces : 1) italicum, flles à poils étalés nuls ou épars 2) incanum, flles face inf. à poils étoilés denses, parfois aussi face sup.
• Helianthemum nummularium-Hélinathème à feuilles de nummulaire
Face sup. des flles, verte un peu cendrée, face inf., verte à tomenteuse blanchâtre
• Himantoglossum hircinum-Orchis bouc-Orchidaceae
La plus grande des orchidées, son odeur rappelle celle du bouc, le labelle est en lanière torsadée à l’extrémité bifide
• Hippocrepis comosa-Hippocrepis à toupet-Fabaceae
• Hordeum murinum-Orge des rats-Poaceae
• Knautie arvensis-Knautie des champs-Dipsacaceae
• Lactuca perennis-Laitue vivace-Asteraceae
• Lactuca serriola-Laitue scariole-Asteraceae
• Lathyrus cicera-Gessette-Fabaceae
Tige et pétiole ailés, flles à une paire de de fol. Lancéolées, stipules égalant le pétiole, fleur rouge, pédoncule + long que le pétiole
• Lathyrus sphaericus-Gesse à graines sphériques
Stipules + longues que le pétiole, fleurs rouge brique, petites, pédoncule longuement aristé, égalant le pétiole
• Lathyrus pratensis-Gesse des prés
Fleurs jaunes
• Lepidium campestre-Passerage des champs
• Linum narbonense-Lin de Narbonne-Linaceae

• Lonicera etrusca-Chèvrefeuille étrusque-Caprifoliaceae
Inflorescence pédonculée et flles caduques contrairement à L. implexa
• Lotus corniculatus-Lotier corniculé-Fabaceae
• Lotus dorycnium_Badasse-Fabaceae
• Lunaria annua-Monnaie du pape-Brassicaceae
• Lysimachia arvensis-Mouron rouge-Primulaceae
Fleurs orange, pétales pourvus au bord de poils glanduleux abondants (35-70 par pétale),
• Lysimachia foemina-Mouron bleu-Primulaceae
Fleurs bleues, pétales dépourvus de poils glanduleux au bord ou ceux-ci peu nombreux (moins de 30 par pétale)
• Malva setigera-Guimauve hirsute-Malvaceae
Pl. couverte de poils hérissés, flles inf. presque rondes, les supérieures profondément découpées, terrains arides
• Malva sylvestris-Mauve des bois-Malvaceae
• Medicago lupulina-Luzerne lupuline-Fabaceae
Pédoncule plus long que la feuille, flles à 3 fol. Denticulées, gousses réniformes noires à maturité, nervures arquées
• Medicago orbicularis-Luzerne orbiculaire
Pédoncule aristé plus court que la feuille, espèce facilement reconnaissable à ses fruits enroulés, lenticulaires
• Medicago sativa-Luzerne cultivée-Fabaceae
Fleurs mauves
• Myosotis arvensis-Myosotis des champs-Boraginaceae
(pédicelles plus longs que le calice, diff. De M. Ramossissima aux fleurs plus petites et pédicelles égalant le calice
• Myosotis ramossissima-Myosotis très rameux-Boraginaceae
• Onobrychis viciifolia-Sainfoin esparcette-Fabaceae
• Ophrys apifera-Ophrys abeille-Orchidaceae
• Phlomis herba venti-Herbe au vent
Phlomis = Flamme en Grec-Servait à la fabrication des mèches de bougies
• Pilosella officinarum-Piloselle officinale
Feuilles en rosette couvertes de longs poils blancs. Espèces télétoxiques pour les autres plantes et autodestructrice lorsque sa population atteint un certain seuil (ce phénomène existe également chez la violette et le crocus)
• Plantago media-Plantain intermédiaire-Plantaginaceae
• Plantago lanceolata-Plantain lancéolé-Plantaginaceae
• Potentilla reptans-Potentille rempante-Rosaceae
Flle pétiolées, folioles obovales en coin,dentées presque tout autour, à dent terminale + petite, 5 pétales échancrés dépassant le calice, calicule à 5 lobes + grands que les 5 lobes du calice
• Poterium sanguisorba-Pimprenelle-Rosaceae
• Ranunculus bulbosus-Renoncule bulbeuse-Ranunculaceae
Sépales réfléchis, on peut sentir le bulbe sous la main
• Rhamnus alaternus-Nerprun alaterne-Rhamnaceae
Reconnaissable à ses feuilles aux bords cartlagineux
• Rosa canina-Rosier des chiens-Rosaceae
• Rubia peregrina-Garance à longues feuilles-Rubiaceae
• Rumex crispus-Oseille crépue-Polygonaceae
• Rumex pulcher-Patience violon-Polygonaceae
• Salvia pratensis-Sauge des prés-Lamiaceae
Principalement pollinisée par les bourdons (certains percent un trou à la base du calice pour accéder au nectar)
• Salvia verbenaca-Sauge à feuille de verveine-Lamiaceae
• Sherardia arvensis-Shérardie des champs-Rubiaceae
• Scorzonera-Scorsonère-Asteraceae
Esp. Non dét.
• Silene italica-Silène d’Italie
Tige et calice poisseux où les petits insectes restent collés
• Silene latifolia-Compagnon blanc-Caryophyllaceae
Plante dioïque, la fleur femelle est beaucoup plus enflée
• Silene vulgaris-Silène enflé-Caryophyllaceae
Le calice du silène claque fort lorsqu’on l’écrase dans les doigts d’où son surnom de « pétarde ». Plante fourragère, stimule la production de lait
• Sedum album-Orpin blanc-Crassulaceae
Sedum signifie faire assoir, apaiser
• Sedum acre-Orpin âcre-Crassulaceae
• Sedum ochroleucum-Sedum à pétales dressés-Crassulaceae
• Sedum sediforme-Orpin de Nice-Crassulaceae
• Stachys recta-Epiaire dressée-Lamiaceae
• Torilis africana-Torilis à feuilles différentes-Apiaceae
Torilis africana diffère du classique T. arvensis par des ombelles à rayons moins nombreux (maximum 4) et des styles très courts (au maximum aussi longs que le stylopode). La variété heterophylla se reconnait à ses feuilles basales et caulinaires très différentes.
• Torilis arvense-Torilis des champs-Apiaceae
• Tragopongon dubius-Salsifi douteux-Asteraceae
Pédoncule renflé
• Tragopogon pratensis-Tragopogon des prés-Asteraceae
• Trifolium campestre-Trèfle champêtre-Fabaceae
• Trifolium montanum-Trèfle des montagnes-Fabaceae
• Trifolium Pratense-Trèfle des prés-Fabaceae
• Trifolium rubens-Trèfle rougeâtre-Fabaceae
• Trigonella officinalis-Mélilot officinal
• Trisetum flavescens-Avoine doré-Poaceae
• Tuberaria guttata-Hélianthème taché-Cistaceae
Terrains siliceux et sablonneux, secs, acides
• Verbascum pulverulentum-Molène pulvérulente
Tige cylindrique, fl. blanches, pl.entière couverte d’un duvet blanc cotonneux, stigmate en massue sur les 2 faces
• Vinca major-Grande pervenche-Apocynaceae
• Veronica orsiniana-Véronique douteuse-Plantaginaceae
• Veronica persica-Véronique de Perse-Plantaginaceae
• Vicia onobrychioides-Vesce esparcette-Fabaceae
• Vicia panonica-Vesce de Hongrie-Fabaceae
Etendard et calice velu
• Vicia sativa-Vesce cultivée-Fabaceae
Point noir sur les stipules
• Vicia tenuifolia-Vesce à feuilles étroites
Etendard à limbe une fois plus long que l’onglet, pl. pubescente
A ne pas confondre avec vicia cracca, pl. glabrescente ou à poils appliqués, étendard à limbe de même longueur que l’onglet.

PDF - 93.6 ko